vous invite  le vendredi 9 mars 2018

 

à un débat sur le thème

 

Les arts et les lettres

contre l’esclavage et l’asservissement

  Sous la main ferme des peintres

L’homme sans culture reprend espoir

David Alfaro Siquieros

  

avec

 

Marcel Dorigny

 

Historien, enseignant chercheur honoraire de l’Université Paris 8,  

membre du comité pour la mémoire de l’esclavage,

rédacteur en chef de la revue 18ème siècle.

 

Il s’agit de mettre en lumière le rôle des artistes au côté des abolitionnistes et l’impact populaire des images et des représentations.
Les arts graphiques ont multiplié le pouvoir des mots et largement contribué à détruire la vision exotique des « îles à sucre ».
Leur rôle demeure essentiel dans les luttes actuelles contre toutes formes d’asservissement.